• Tartiflette .

    .

    Pour  4 Personnes

     

        * 1 kg de pommes de terre

        * 500 g de reblochon

        * 2 gros oignons

        * 400 g de poitrine de lard fumé

        * 125 g de crème fraîche

        * 2 gousses d'ail

        * 3 c. à café de graisse de canard

        * 25 cl de vin blanc .

        * 1 botte de persil

        * sel, poivre

    .

    Préparation

    .

     

    Préchauffez le four à 240°C (th.8)

     

    Épluchez, lavez et coupez les pommes de terre en rondelles. Émincez les oignons.

     

    Coupez la poitrine de lard fumé en lardons.

     

    Dans une grande poêle, faites chauffer la graisse de canard et plongez-y les oignons, les lardons et enfin les pommes de terre. Laissez cuire sans coloration 5 à 6 min.

     

    Déglacez au vin blanc, salez et poivrez.

     

    Laissez sur le feu une bonne dizaine de minutes.

     

    Beurrez un plat à gratin et frottez-le avec les gousses d’ail hachées.

     

    Grattez légèrement la croûte du reblochon et coupez le fromage en morceaux.

     

    Versez le contenu de la poêle dans le plat à gratin, déposez dessus les morceaux de reblochon et ajoutez la crème fraîche. Mettez le plat au four et laisser cuire 20 min.

     

    Servez dans le plat après avoir saupoudré de persil haché et mis un bouquet de mâche dans chaque assiette.


    1 commentaire
  • Pommes de terre farcies


    • Temps de préparation : 30 Minutes
    • Temps de cuisson : 50 Minutes
    pommes de terre farcies

     

    Les ingrédients pour :
    Pommes de terre farcies

    - 10 belles pommes de terre Charlotte ou Bintje
    - 40 gr de beurre
    - 6 cuillères à soupe de crème
    - 180 gr de Comté râpé
    - Sel, poivre
    - 150 gr de jambon cuit à l'os coupés en petits dés ou d'un restant de filet de dinde rô
    ti

    Préparation pour :
    Pommes de terre farcies


    Pour préparer des pommes de terre farcies:

    1/ Lavez les pommes de terre puis les cuire enveloppées dans du papier d'aluminium à four chaud pendant 40 minutes.

    2/ Coupez-les pommes de terre dans le sens de la longueur en les laissant dans leur peau.

    3/ Videz pommes de terre à l'aide d'une petite cuillère la chair et l'écraser.

    4/Mélanger la chair dans un saladier avec la crème, le comté, le jambon ou le poulet et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire.

    5/ Farcissez les pommes de terre avec la préparation.

    6/ Placez-les dans un plat à gratin légèrement huilé.

    7/ Répartir le beurre en copeaux sur les pommes de terre et faire grâtiner 10 minutes sur le grill du four.

    Voilà vos pommes de terre farçies sont prêtes à être dégustées !



    votre commentaire
  • Veau aux olives mode corse

    Tout d'abord je voudrais m'excuser auprès de mes ami(e)s végétarien(e)s, bio et autres copains et copines soucieux de leur santé... je sais, ce plat représente ce qu'il ne faut absolument pas privilégier : plat en sauce, graisses animales, cuisson longue et cuisson haute température, bref... c'est mal, c'est très mal.

    Bon.

    Mais c'est aussi très bon, quand on aime la viande bien sûr, et le veau aux olives... je rêve de savoir le réussir depuis fort longtemps (parce que je m'y risque parfois mais bon.. ce n'est jamais si terrible).

    Je soupçonne donc les grand-mères d'utiliser quelques secrets bien gardés... que l'une d'entre elles (et quel cordon bleu !) a accepté de dévoiler pour moi (et donc pour vous !).

    Voilà donc le reportage réalisé à Evisa cette dernière semaine auprès de l'arrière grand-mère de mon fils.

    Veau aux olives :

    1 Kg de viande de veau (Corse c'est mieux mais bon) ... du jarret, du quasi...

    1 oignon

    3 gousses d'ail

    3 cuil à soupe de concentré de tomate

    1 bol et demi de bon vin rouge (ici, du Clos d'Alzeto)

    1 bocal d'olives vertes dénoyautées

    A vrai dire je suis embêtée de vous faire une liste d'ingrédients car la première leçon que j'ai apprise, c'est justement de régler toutes ces quantités à l'oeil, en observant l'aspect que prend la viande et le plat au cours de la cuisson, mais bon, faut bien commencer...

    Première étape : et premier secret du chef, pour réussir une viande en sauce, un seul impératif : saisir impeccablement la viande de tous les cotés sur un feu suffisamment vif. Donc : choisir l'ustensile de cuisson adéquat (une sauteuse c'est mieux), et ne pas hésiter à le faire en plusieurs fois.

    C'est là que pendant des années, je me plantais lamentablement : en prenant une cocotte et en mettant la viande d'un coup : du coup, elle n'est pas saisie, elle lâche son eau et la viande est trop dure.

    Attention, souvent j'ai eu l'impression de bien faire (mieux que ci-dessus je veux dire), et en réalité, je ne saisissais jamais assez la viande (le cabri de Noël par exemple), Or, quand les mémés disent "saisie de tous les cotés, c'est vraiment, jusqu'à ce point :

    Bien sûr, pour obtenir ce résultat, outre les facteurs précédemment cités, il faut quand même un peu d'huile, c'est là que nous sommes assez nuls, nous autres "jeunes" pétris de tout un tas de (bons) réflexes santé... ta ta ta ... la cuisine traditionnelle ne s'embarrasse pas de tant de scrupules et surtout, sans huile, ben on n'y arrive pas(enfin si, mais ça n'a pas le goût du vrai). Deuxième (amère) leçon.

    Petit intermède, voici la cuisinière dans ses oeuvres. Très important: garder le nez sur sa réalisation,  si interruption, sortir le plat du feu et reprendre plus tard (tout simple mais oh combien important).

    Bien. Une fois donc la viande revenue sous toutes ses faces, sortir les morceaux et réserver, hachez ail et oignon et faites revenir à feu modéré dans les sucs de viande :

    Quand le tout est bien doré, remettez la viande et ajoutez le concentré de tomate dilué dans le vin.

    Là : deuxième secret, il s'agit de laisser bouillir le tout jusqu'à ce que l'alcool soit complètement évaporé... et ça prend un temps certain. il faut que vous puissiez voir ensuite l'huile se séparer légèrement de la sauce... c'est gagné.

    Vous pouvez alors ajouter de l'eau (jusqu'au niveau de la viande qui doit affleurer), les aromates, le sel le poivre et laisser mijoter, semi couvert ou à découvert, jusqu'à ce que la viande soit cuite.

    Environ un quart d'heure avant la fin, en gros quand ça commence à prendre un bel aspect, égouttez et ébouillantez les olives et ajoutez les dans la sauce.

    Voilà, il n'y a plus qu'à attendre que ce soit cuit... c'est... quand c'est cuit quoi ! en fait il faut tâter, goûter, il faut que la viande soit bien moelleuse.

    nous servons se plat avec un riz blanc ou des pâte fraîche

    votre commentaire
  •  - Lavez et hachez le persil. Epluchez et émincez les oignons en fines lamelles.

    - Dans une poêle, faites bouillir le miel. Ajoutez les oignons émincés et 2 pincées de sel. Laissez cuire doucement pendant 5 minutes.

    - Ajoutez alors le vinaigre de cidre et faites cuire à nouveau, jusqu’à évaporation complète du liquide. Réservez.
     
    - Mettez le lait à bouillir dans une casserole avec une pincée de sel fin et de poivre et ajoutez la polenta. Remuez sans cesse pendant 3 minutes. Ajoutez le beurre pour détendre la polenta. Versez ensuite cette préparation dans des cercles individuels puis laissez refroidir.
     
    - Dans une poêle, faites dorer avec un trait d'huile d'olive les palets de polenta 2 minutes sur chaque face puis réservez-les au chaud.
     
    - Dans une autre poêle, colorez les pavés de cabillaud côté peau pendant 2 minutes avec un filet d’huile d’olive. Retournez-les et terminez la cuisson à feu moyen, pendant 4 minutes. Ajoutez le beurre en fin de cuisson. Lorsque ce dernier est bien mousseux, arrosez-en généreusement les cabillauds. Ajoutez l’ail et le persil et assaisonnez de sel et poivre. Faites cuire 30 secondes et servez aussitôt !
     
    - Disposez la compotée d’oignons et les palets de polenta dans des assiettes plates. Posez un pavé de cabillaud et arrosez de beurre de cuisson.

    votre commentaire
  • Rougaille saucisse       

                           


    Ingrédients (pour 4 personnes) :

    - 6 saucisses de Toulouse

    - 4 oignons rouge

    - 4 gousses d'ail

    - 1 boîte de tomates pelées (600 g)

    - 1 ou 2 pointes de couteau de paprika

    - 3 cuillères à soupe d'huile olive


    Préparation :

    Faite cuire vos saucisses de Toulouse entière dans une casserole d’eau 15 minutes après ébullition.   

    Couper les saucisses en morceaux de 4cm environ. Les faire revenir dans une cocotte dans une cuillère d'huile. Les retourner jusqu'à ce qu'ils soient bien grillés (pas carbonisés).

    Pendant ce temps, émincer les oignons en fines demi rondelles et hacher l'ail.


    Quand les saucisses sont grillées, réserver-les. Jeter le gras et remettre 2 cuillères d'huile dans la cocotte pour les oignons. Faire dorer les oignons. Quand ils sont dorés, ajouter les morceaux de saucisses, l'ail, et le paprika

    Mélanger quelques minutes puis ajouter la boîte de tomates. Mélanger et laisser cuire à feu doux avec un couvercle.


    Remuer de temps en temps pendant environ 1h, il faut que le liquide s'évapore et que la sauce s'assèche. A la fin, les tomates et les oignons sont légèrement confits.


    Servir avec du riz blanc.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique