• le caissier,caissiere

     

    Le Caissier, Caissière .

    .

    La mission 

    - enregistrer les prix et la nature des articles en caisse(codes-barres ou saisie manuelle).
    - gérer sa caisse, vérifier les paiements effectués par les clients, totaliser les versements de la clientèle et remplir le document nécessaire au service comptabilité.
    - s'il en a le temps, le caissier peut être amené à participer à l'étiquetage des produits, à la mise en place dans les rayons et parfois même à la vente s'il s'agit d'un petit magasin 

    Les conditions

    - activité sédentaire.
    - horaires irréguliers dans les hypermarchés.
    - rythme soutenu souvent le week-end.
    - obligation de rendement .

    Les compétences

    - ponctualité.
    - rapidité.
    - qualités d'organisation et de concentration.
    - disponibilité, courtoisie et discrétion.
    Le niveau 3e est exigé. Le recrutement se fait par tests (rapidité, personnalité, logique) et entretien. Certains magasins demandent le niveau bac.

    L'évolution de la mission

    - un bon caissier peut éventuellement se voir confier une responsabilité d'assistant chef de caisse, de chef de caisse ou de conseiller de vente

    Le salaire

    - souvent pas plus élevé que le SMIC ; les emplois de caissier sont souvent proposés à temps partiel, plutôt mal payés et occupés à 80 % par des femmes qui représentent la majorité des salariés à temps partiel(voir le dossier Où sont les femmes ? volet n° 3, Les femmes et le temps partiel) .

    formations

    - BEP vente action marchande.
    - CAP vente relation clientèle.
    Généralement une formation est dispensée par le nouvel employeur à son nouvel employé pour lui transmettre les méthodes de la chaîne de magasins. La durée de la formation varie en fonction des chaînes.



      Test de vos capacités commerciales

    La fonction commerciale est le vecteur de croissance des entreprises. De ce fait, cette fonction est au cœur de toute stratégie en Ressources Humaines. Le Profil Vente-Marketing fournit un bilan complet des qualités commerciales dont vous faites preuve et qui entreront en jeu tout au long de votre parcours professionnel.
    En savoir plus ...


    Le Caissier, Caissière vu par Accueil-job


    Le secteur 

    Le poste d'hôtesse de caisse (ou caissière) se rencontre dans tous les secteurs de la distribution : depuis le petit libre-service jusqu'à l'hypermarché, les magasins de quincaillerie, tissus etc. Quelle que soit la taille du magasin, il faut une caissière pour enregistrer et totaliser les paiements de la clientèle. Le plus gros pourvoyeur d'emploi dans ce secteur est bien sûr la grande distribution, où les hôtesses de caisse sont embauchées par dizaines dans chaque grande surface.


    Les fonctions

    Elles varient suivant le secteur. En effet, dans les petites surfaces ou les commerces de détail, l'hôtesse de caisse saisit les prix et encaisse les versements. Elle peut également participer à l'approvisionnement des rayons ou à l'étiquetage des produits. Mais actuellement, la plupart des postes dans ce secteur se rencontrent dans les super ou les hypermarchés. Dans ce cas, un scanneur enregistre automatiquement le prix des produits au passage en caisse, ce qui limite l'intervention de l'hôtesse de caisse. En fin de journée, la caissière établit sa situation de caisse : elle indique le solde de la caisse lorsqu'elle a pris son poste et le solde à la fin de son temps de travail.
    Les horaires sont souvent assez difficiles, surtout dans la grande distribution. En effet, dans ce secteur, une rotation est obligatoire pour couvrir les horaires et les dates d'ouverture des magasins, qui peuvent s'étaler de 9 h à 22 h du lundi au samedi, avec des ouvertures exceptionnelles les dimanches et jours de fêtes. Ainsi, il est possible qu'une caissière travaille quelques heures le matin, puis ait un " creux " dans l'après-midi, pour reprendre en fin de journée. Un hypermarché réalise la moitié de son chiffre d'affaire de la semaine sur deux jours, le vendredi et le samedi ! Dans les petites structures, la caissière dépend du directeur, dans les super et les hypermarchés, elle dépend de la responsable de caisse. Il y a peu de perspectives d'évolution dans ce métier, si ce n'est dans les hypermarchés, où les 100 à 250 caissières sont encadrées par des " caissières-coffres " (chargées de compter et approvisionner les caisses), les formatrices (qui forment les nouvelles arrivantes) et les premières caissières (chargées de dépanner les caissières en annulant des opérations, en faisant faire une recherche de prix etc.) 

    Les profils

    L'hôtesse de caisse doit avoir une bonne résistance nerveuse, c'est sans doute le point le plus important de son travail. Elle peut en effet traiter un article toutes les 3 secondes, passer 2 à 3 minutes par client, et avoir de 20 à 30 clients par heure ! Mais le rythme intense de travail ne doit pas faire oublier l'amabilité : l'hôtesse de caisse est bien souvent le seul contact du client avec le magasin. Elle se doit donc d'être aimable et souriante, afin de fidéliser la clientèle. 
    La caissière doit également être rapide, méthodique et attentive, afin de limiter les erreurs de caisse au maximum. Il est également important qu'elle soit ponctuelle, ses horaires étant dépendants de ceux de ses collègues, un retard peut gripper toute la machine ! 
    Il n'y a pas de formation particulière pour être hôtesse de caisse. Le niveau requis est au minimum la 3e, mais le baccalauréat est de plus en plus souvent demandé. La formation est la plupart du temps assurée " sur le tas ", sauf dans la grande distribution : les chaînes disposent de centres de formation en interne, qui dispensent une formation en adéquation avec les méthodes de la chaîne. 
    Le salaire brut en temps plein correspond au SMIC. Mais attention, les emplois de caissière sont très souvent proposés à temps partiel. Il y a malheureusement peu de perspectives d'augmentation. On compte environ 150 000 postes de caisse dans le commerce et la distribution, dont 98 % sont occupés par des femmes.



      Etes-vous fait pour le métier de caissier ou caissière ?

    Atout Métier vous aide à définir l'orientation qui vous convient le mieux. Cet outil est destiné aux étudiants, aux jeunes diplômés, aux demandeurs d'emploi, ainsi qu'à tout individu en poste qui souhaite faire le point sur son projet d'évolution professionnelle et personnelle.
    En savoir plus ...


    Le Caissier, Caissière vu par Distrib

    UN EMPLOI SOUVENT PROVISOIRE

    La caissière enregistre et totalise les versements de la clientèle ; elle remplit les documents nécessaires au service comptabilité. Les supermarchés emploient de nombreuses caissières appelées hôtesses de caisse. Le recrutement chez eux se fait par dizaines. 
    Dans les autres catégories de magasins, les horaires sont plus stables. Le travail est plus varié : les caissières font aussi de la vente ou de l'approvisionnement des rayons. Il n'existe pas de diplôme spécialisé pour ce métier. La formation est assurée "sur le tas" dans les petits magasins ou par un organisme spécialisé dans les supermarchés.

    Synonymes : caissier (e) de libre-service - caissier (e) approvisionnement - hôtesse de caisse 

    Un métier en mutation

    Dans un libre-service, l'emballage des articles comporte un code optique se présentant sous forme de barres. Ce code-barres permet une lecture automatique des prix. Ceci allège beaucoup le travail de la caissière mais accélère son rythme. Si le magasin ne possède pas ce système, celle-ci enregistre le prix à partir de l'étiquette ou de la fiche donnée par le vendeur comme dans les magasins de tissus, par exemple. En enregistrant chaque prix, la caissière doit indiquer le type de produit : entretien, alimentaire, quincaillerie...
    Si le client paie par chèque ou par carte bleue, la caissière doit souvent vérifier son identité et se référer à une liste noire de mauvais payeurs, de chèques et de cartes volés.
    La caissière établit en fin de journée une situation de caisse : elle indique le solde en caisse le matin et le solde le soir. Il y a malheureusement parfois une différence entre le montant indiqué par la caisse enregistreuse et le total de l'argent liquide, des chèques et des paiements par carte bleue. La caissière doit alors trouver l'erreur.
    La caissière tient un journal de caisse. Dans un petit magasin, elle peut également tenir d'autres documents : livre de banque, CCP...
    Dans les périodes creuses, la caissière participe à des travaux d'étiquetage, de mise en place des articles dans les rayons. Dans un petit magasin, elle peut également être vendeuse.
    Les nouvelles technologies permettent déjà aujourd'hui de fiabiliser l'encaissement des marchandises sans autre intervention que celle du client lui-même. Des expériences ont déjà été menées dans ce domaine en France.
    Il est donc probable qu'à terme le métier de caissière disparaîtra.

    Des horaires parfois difficiles

    Une caissière peut travailler dans un magasin de détail ou de gros, dans un petit magasin ou un hypermarché, dans une entreprise vendant directement à la clientèle, etc.
    Dans un petit magasin, la caissière dépend du directeur. Dans un hypermarché, son supérieur hiérarchique est le responsable de caisse.
    L'emploi de caissière est une activité sédentaire. Les horaires sont réguliers, sauf dans les hypermarchés où existe une rotation entre caissières pour couvrir les horaires d'ouverture, de 8 h 30 à 21 h. Dans ce type de magasin, le rythme de travail est très irrégulier. Le soir et le samedi, une caissière de supermarché peut avoir jusqu'à 30 clients en une heure, et enregistrer 27 articles à la minute ! La caissière doit réaliser un certain rendement, généralement évalué par les sommes qu'elle a enregistrées et le nombre de clients reçus à l'heure. Ces chiffres sont comparés avec ceux de ses collègues.

    Des possibilités de promotion limitées 

    Les rares possibilités de promotion se trouvent dans les hypermarchés. Un hypermarché emploie de 100 à 250 caissières. En plus de ces caissières, on trouve généralement 2 à 3 "caissières - coffres" pour compter et approvisionner l'ensemble des caisses, 2 ou 3 "monitrices - caissières" (pour les former) et 2 ou 3 "premières caissières" (pour dépanner les caissières au travail). Ces trois types d'emplois sont occupés par promotion. 

    Bonne présentation et résistance nerveuse 

    Une caissière doit être souriante et avoir une certaine courtoisie. Elle doit à la fois être rapide, méthodique et capable d'une certaine attention pour limiter le plus possible les erreurs de caisse.
    La caissière de super et d'hypermarché est de plus en plus recrutée avec le niveau baccalauréat car ce type de magasin recherche en effet des personnes à l'esprit ouvert capables d'évoluer.
    Il est demandé également d'être très disponible et d'accepter de travailler selon des horaires variables, souvent tard le soir.
     

    Des recrutements fréquents 

    Le recrutement se fait surtout dans les super et les hypermarchés, dont le nombre est en augmentation chaque année. Dans ces magasins, un certain nombre de caissières abandonnent la profession à cause des horaires difficiles et des salaires très bas (les emplois sont souvent à temps partiel). Conséquence : certains hypermarchés ont parfois du mal à recruter .
    On compte environ 150 000 caissiers dans le commerce et la distribution dont 98 % sont des femmes. 

    Les salaires bruts pour un temps plein, définis par les conventions collectives, correspondent au SMIC. Ces salaires évoluent peu avec les années d'expérience. Certaines chaînes de magasins offrent des salaires supérieurs.

    je voulais rajouter que la caissiere ou caissier dans un hypermarche fait glisser environ 800 kilos de l'heure donc elle porte beaucoup de poid dans une journée est certaine caissiere on des maladies professionnel .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :