• Chutes de neige : récit d’une journée de galère fevrier 2018

    Ce premier épisode neigeux de la saison, après un mois de janvier exceptionnellement doux, provoque d’importantes perturbations dans les transports.

    Une perturbation neigeuse traverse la France depuis lundi et devrait s’intensifier dans la nuit de mardi à mercredi. Une large bande allant de l’Ouest au Nord-Est du pays est concernée.

     

    Chutes de neige : récit d’une journée de galère fevrier 2018

    • 27 départements en vigilance orange.
    • Le plan «grand froid » activé dans 22 départements pour les sans-abri.
    • Les poids lourds interdits de circuler en Ile-de-France, les transports scolaires suspendus mercredi dans plusieurs départements.
    • Record de bouchons sur les routes en Ile-de-France (739 km à 19h30). Les bus à l’arrêt à Paris et en petite couronne.
    • Jusqu’à 10 centimètres de neige attendus mercredi matin.

     

    >>> Retour sur la journée de mardi

    23 h 36. Naufragés de la route. La préfecture des Yvelines invite les naufragés de la route à une rejoindre l'une des 23 structures ouvertes à leur intention pour la nuit. Certains se sont réfugiés au centre commercial Velizy 2 dans la soirée. Les pompiers récupèrent ceux qui le souhaitent en camion pour les conduire au gymnase Wagner, où 200 lits ont été ouverts. 

    22h55. Près de 500 camions dans les zones de stockage de Seine-et-Marne. Des zones de stockage pour les poids lourds ont été activées au péage de Coutevroult (A4), au péage de Fleury-en-Bière (A6), au péage des Éprunes (A5) , au Val-Bréon (N4) et sur la bande d’arrêt d’urgence de l’A77. A 22 h 30, on comptait 78 poids lourds stockés à Coutrevoult, 125 à Fleury, 100 aux Eprunes, 180 au Val-Bréon et 126 sur l’A77.

    22h40. « En plus de la neige, il pourrait y avoir du verglas ». La ministre des Transports Elisabeth Borne a accordé un entretien exclusif au Parisien-Aujourd’hui en France. Extraits.

     

    « La situation peut demeurer très difficile car il pourrait y avoir en plus de la neige du verglas. 70 saleuses ont été mobilisées dans la nuit de mardi à mercredi pour intervenir sur les axes gérés par l'Etat, ce qui représente des moyens importants. Mais au-delà d'une certaine quantité de neige, cela ne suffit pas à dégager les chaussées. J'encourage donc vivement les automobilistes à se renseigner sur l'état des routes ce matin et à privilégier les transports en commun surtout s'ils n'ont pas l'habitude de rouler sur des sols enneigés. »

     

    LIRE AUSSI >L’interview complète d’Elisabeth Borne

    22h30. Le ramassage scolaire en suspens un peu partout. Pas de transports scolaires ce mercredi dans l'Oise, les Ardennes, les Deux-Sèvres, la Vienne, la Marne, le Maine-et-Loire, les Yvelines, l'Essonne, en Seine-et-Marne, en Seine-Saint-Denis.

    22h25. L’A11 bloquée par des camions. Des poids lourds bloqués en travers des voies ont entraîné la coupure de l’autoroute A11 entre la Ferté Bernard et Luigny, dans le sens Le Mans/Paris. Ce bouchon de six kilomètres. Les automobilistes bloqués sur six kilomètres de long sont ravitaillés par des équipes de la Croix Rouge et des autouroutes Vinci.

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Février à 06:01

    Et bien heureux étaient ceux qui n'ont pas eu à prendre leur voiture. Et il y a encore pas mal de département en alerte orange pour aujourd'hui. Pas facile quand on n'a pas l'habitude de la neige et sans équipements de conduite. Bon courage à tous ces gens.

    Bonne journée à vous deux Castagnette.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :