•  

    une boisson au graines de kéfir boisson-kefir-au-lait
    Par Elodie Sillaro publié le 11/02/2016 217905 lectures

    Originaire du Caucase, le kéfir est une boisson millénaire issue de fermentation de probiotiques, dans du lait ou dans de l’eau, reconnues pour ses propriétés purifiantes et digestives. Faites maison, elle est encore plus bienfaisainte.

    Le kéfir, une super-boisson

    Autrefois utilisé pour guérir les maladies et prévenir le vieillissement, le kéfir est une boisson à base d’eau, de lait ou de thé et de probiotiques, des micro-organismes vivants présents naturellement dans l’intestin. Lorsqu'il est bien préparé, il est même appelé “le champagne du Caucase” à cause de sa délicieuse saveur, de sa couleur légèrement doré et de son côté délicatement pétillant.

    En consommation régulière, le kéfir a de multiples bienfaits :

    • Il rétablit et entretient l’équilibre de la flore intestinale : il favorise la digestion, protège l’estomac et fortifie le système biliaire.
    • Il renforce le système immunitaire et agit comme un antibiotique naturel : il réduit l’hypertension, le cholestérol et est efficace en cas de pneumonie et d’asthme.
    • Il améliore les problèmes de peau et d’allergies ou d’insomnies.
    • C’est un antiseptique puissant. En application locale, il aide à guérir les blessures.

    Comment préparer son kéfir maison ? 

    Vous trouverez les grains de kéfir dans les magasins bio ou sur internet. Conservez les grains au réfrigérateur dans un bocal en verre avec du sucre car ils ont la capacité de se reproduire (comme les champignons).
    Le kéfir a une saveur très particulier qui n’est pas du goût de tout le monde. Surveillez la fermentation. Pas assez fermenté, le kéfir a tendance à être sucré, car les bactéries n'ont pas eu le temps de tout transformer et au-delà de 3 jours, il est légèrement alcoolisé (1 à 2 %) et pétille d'avantage. À chacun de trouver le goût qui lui convient.

    Recette du kéfir de lait

    Ingrédients :

    Rincez les grains de kéfir et les plonger dans le lait. Recouvrez d’un tissu et laissez reposer à température ambiante pendant  24h. Filtrez le tout au tamis, et conservez les grains au réfrigérateur. Votre kéfir de lait est prêt !

    Recette du kéfir de fruits

    Ingrédients :

    • 3 cuillères à soupe de sucre (de préférence marron ou miel)
    • 30 grammes de grains de kéfir
    • 1 litre d'eau
    • 2 à 4 figues séchées ou dates
    • 2 tranches de citron ou d'orange 

    Mélangez tous les ingrédients dans l'eau. Recouvrez d’un tissu et laissez reposer à température ambiante pendant 24h. Lorsque les figues remontent à la surface, filtrez le tout au tamis et ôtez-les figues avec le citron. Conservez les grains au réfrigérateur. Pendant un ou deux jours, laissez encore reposer à température ambiante pour poursuivre la fermentation. Après 48h, stockez-la dans le réfrigérateur pour arrêter la fermentation et consommez-la de préférence dans la journée car elle devient plus acide avec le temps.


    votre commentaire
  •  

    Que se passe-t-il dans votre corps lorsque vous arrêtez de manger du sucre

    Selon le Département Américain de l'Agriculture (USDA), l'Américain moyen consomme environ 70 kg de sucre par an. Saviez-vous que le sucre raffiné est beaucoup plus addictif que la cocaïne, l'une des substances taxée des plus addictives et des plus nuisibles connues? 94% des rats auxquels ont a donné le choix entre de la cocaïne et de l'eau sucrée  ont choisi le sucre. Ces rats qui étaient dépendants à la cocaïne le sont devenus au sucre.

     

    Des études ont mis en évidence le rapport qu'il y avait entre la consommation de sucre raffiné et de nombreux problèmes dont:

    • Le vieillissement prématuré
    • Des cancers : du sein, des ovaires, de la prostate, du rectum, etc.
    • Le diabète
    • Les problèmes digestifs, y compris l'indigestion chronique
    • La fatigue et le manque d'énergie
    • Les maladies cardiaques
    • L'hyperactivité et les problèmes de concentration
    • La perte de masse musculaire
    • Les carences nutritionnelles comme la baisse de la capacité à absorber le calcium et le magnésium
    • L'ostéoporose
    • les carries et les gingivites
    • Les infections à levures

    Voici quelques symptômes d'un excès de sucre dans le corps:

    • Un état psychologique brumeux
    • Fatigue ou somnolence après les repas
    • Gaz, des ballonnements arès les repas
    • Maux de tête
    • Douleurs articulaires
    • Constipation
    • Diarrhée
    • Des problèmes de peau
    • Des réactions allergiques
    • Les sautes d'humeur

    Comprendre les symptômes, et se préparer à faire face au sevrage de sucre, peut vous aider à réduire de façon permanente votre consommation de sucre. Mais il est important de prendre conscience du fait qu'une envie de sucre n'est pas de la faim. L'envie de sucre n'est pas votre corps qui demande de l'énergie mais c'est votre cerveau qui demande quelque chose qui lui permettra de libérer beaucoup de dopamine.

    Vous devez vous soumettre à beaucoup de rigueur. Voici quelques astuces pour surmonter ces envies de sucre: Mangez des aliments acides : Les aliments acides, comme le vinaigre de cidre, freineront naturellement vos envies de sucre.Mangez des aliments fermentés et des boissons probiotiques : Ils sont pleins de bactéries bénéfiques, qui freinent notre envie de sucre.


    votre commentaire
  • Les boissons énergisantes augmentent faiblement les performances sportives, selon les résultats d'une étude espagnoles publiée dans la revue médicale British Journal of Nutrition. En revanche, elles provoquent des insomnies, augmentent la nervosité et la stimulation musculaire.

    Les boissons énergisantes favorisent plus les insomnies que la performance

    Les chercheurs de la Camilo José Cela University et de la Spanish Foundation for Science and Technology (Espagne) ont réalisé une étude de grande ampleur sur 4 ans pour comparer les effets positifs sur la performance et les conséquences négatives sur la santé de la consommation de boissons énergisantes.

    Les scientifiques ont suivi des athlètes (footballeurs, alpinistes, nageurs...) pour mener leur enquête. Avant chaque compétition, ces sportifs buvaient l'équivalent de 3 canettes de boissons énergisantes ou une boisson placebo. Les chercheurs ont évalué la performance physique des sportifs et leur état de santé.

    Plus d'effets négatifs que positifs

    « Les boissons énergisantes augmentent faiblement les performances de 3 à 7%» explique Juan J. Salinero, chercheur et co-auteur de l'étude. «En revanche, tous les sportifs ont déclaré au cours de l'étude avoir des insomnies plus fréquentes, être plus nerveux et être trop longtemps stimulés musculairement après l'effort».

    Les effets sur la performance et la stimulation musculaires et le sommeil sont dus à la caféine que contiennent ces boissons. La concentration de caféine déclarée est de 32 mg pour 100 ml de produit soit, 80 mg par canette de 250 ml.

    Mais, une précédente étude a révélé que ces boissons contenaient trop de caféine. L'équivalent américain de 60 millions de Consommateurs, Consumer Reports, a testé 27 marques de boissons énergisantes, comme Red Bull, Rockstar et Starbucks Double Shot, et a constaté que les quantités de caféine allaient de 6 à 242 milligrammes par portion. Pour comparer, Consumer Reports rappelle qu'une tasse de 236 ml de café en contient environ 100 mg. Et qu'il est recommandé pour la santé de ne pas dépasser les 400 mg de caféine par jour.

    En France, la question de la sécurité des boissons dites « énergisantes » (BDE) est suivie par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) depuis plusieurs années. En 2013, elle a remis un rapport et tiré la sonnette d'alarme quant aux dangers de la consommation de ce type de boissons. « Les principaux symptômes relevés suite à la consommation de boissons dites énergisantes sont essentiellement cardio-vasculaires (95 cas), suivis par les effets psycho-comportementaux (74 cas) et neurologiques (57 cas). Des troubles digestifs, respiratoires, allergiques ou musculaires sont également rapportés mais avec une incidence plus faible » rappelle l'Agence.


    votre commentaire
  • Les boissons énergisantes augmentent faiblement les performances sportives, selon les résultats d'une étude espagnoles publiée dans la revue médicale British Journal of Nutrition. En revanche, elles provoquent des insomnies, augmentent la nervosité et la stimulation musculaire.

    Les boissons énergisantes favorisent plus les insomnies que la performance

    Les chercheurs de la Camilo José Cela University et de la Spanish Foundation for Science and Technology (Espagne) ont réalisé une étude de grande ampleur sur 4 ans pour comparer les effets positifs sur la performance et les conséquences négatives sur la santé de la consommation de boissons énergisantes.

    Les scientifiques ont suivi des athlètes (footballeurs, alpinistes, nageurs...) pour mener leur enquête. Avant chaque compétition, ces sportifs buvaient l'équivalent de 3 canettes de boissons énergisantes ou une boisson placebo. Les chercheurs ont évalué la performance physique des sportifs et leur état de santé.

    Plus d'effets négatifs que positifs

    « Les boissons énergisantes augmentent faiblement les performances de 3 à 7%» explique Juan J. Salinero, chercheur et co-auteur de l'étude. «En revanche, tous les sportifs ont déclaré au cours de l'étude avoir des insomnies plus fréquentes, être plus nerveux et être trop longtemps stimulés musculairement après l'effort».

    Les effets sur la performance et la stimulation musculaires et le sommeil sont dus à la caféine que contiennent ces boissons. La concentration de caféine déclarée est de 32 mg pour 100 ml de produit soit, 80 mg par canette de 250 ml.

    Mais, une précédente étude a révélé que ces boissons contenaient trop de caféine. L'équivalent américain de 60 millions de Consommateurs, Consumer Reports, a testé 27 marques de boissons énergisantes, comme Red Bull, Rockstar et Starbucks Double Shot, et a constaté que les quantités de caféine allaient de 6 à 242 milligrammes par portion. Pour comparer, Consumer Reports rappelle qu'une tasse de 236 ml de café en contient environ 100 mg. Et qu'il est recommandé pour la santé de ne pas dépasser les 400 mg de caféine par jour.

    En France, la question de la sécurité des boissons dites « énergisantes » (BDE) est suivie par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) depuis plusieurs années. En 2013, elle a remis un rapport et tiré la sonnette d'alarme quant aux dangers de la consommation de ce type de boissons. « Les principaux symptômes relevés suite à la consommation de boissons dites énergisantes sont essentiellement cardio-vasculaires (95 cas), suivis par les effets psycho-comportementaux (74 cas) et neurologiques (57 cas). Des troubles digestifs, respiratoires, allergiques ou musculaires sont également rapportés mais avec une incidence plus faible » rappelle l'Agence.


    votre commentaire
  • Les boissons énergisantes augmentent faiblement les performances sportives, selon les résultats d'une étude espagnoles publiée dans la revue médicale British Journal of Nutrition. En revanche, elles provoquent des insomnies, augmentent la nervosité et la stimulation musculaire.

    Les boissons énergisantes favorisent plus les insomnies que la performance

    Les chercheurs de la Camilo José Cela University et de la Spanish Foundation for Science and Technology (Espagne) ont réalisé une étude de grande ampleur sur 4 ans pour comparer les effets positifs sur la performance et les conséquences négatives sur la santé de la consommation de boissons énergisantes.

    Les scientifiques ont suivi des athlètes (footballeurs, alpinistes, nageurs...) pour mener leur enquête. Avant chaque compétition, ces sportifs buvaient l'équivalent de 3 canettes de boissons énergisantes ou une boisson placebo. Les chercheurs ont évalué la performance physique des sportifs et leur état de santé.

    Plus d'effets négatifs que positifs

    « Les boissons énergisantes augmentent faiblement les performances de 3 à 7%» explique Juan J. Salinero, chercheur et co-auteur de l'étude. «En revanche, tous les sportifs ont déclaré au cours de l'étude avoir des insomnies plus fréquentes, être plus nerveux et être trop longtemps stimulés musculairement après l'effort».

    Les effets sur la performance et la stimulation musculaires et le sommeil sont dus à la caféine que contiennent ces boissons. La concentration de caféine déclarée est de 32 mg pour 100 ml de produit soit, 80 mg par canette de 250 ml.

    Mais, une précédente étude a révélé que ces boissons contenaient trop de caféine. L'équivalent américain de 60 millions de Consommateurs, Consumer Reports, a testé 27 marques de boissons énergisantes, comme Red Bull, Rockstar et Starbucks Double Shot, et a constaté que les quantités de caféine allaient de 6 à 242 milligrammes par portion. Pour comparer, Consumer Reports rappelle qu'une tasse de 236 ml de café en contient environ 100 mg. Et qu'il est recommandé pour la santé de ne pas dépasser les 400 mg de caféine par jour.

    En France, la question de la sécurité des boissons dites « énergisantes » (BDE) est suivie par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) depuis plusieurs années. En 2013, elle a remis un rapport et tiré la sonnette d'alarme quant aux dangers de la consommation de ce type de boissons. « Les principaux symptômes relevés suite à la consommation de boissons dites énergisantes sont essentiellement cardio-vasculaires (95 cas), suivis par les effets psycho-comportementaux (74 cas) et neurologiques (57 cas). Des troubles digestifs, respiratoires, allergiques ou musculaires sont également rapportés mais avec une incidence plus faible » rappelle l'Agence.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique