•  

    Que se passe-t-il dans votre corps lorsque vous arrêtez de manger du sucre

    Selon le Département Américain de l'Agriculture (USDA), l'Américain moyen consomme environ 70 kg de sucre par an. Saviez-vous que le sucre raffiné est beaucoup plus addictif que la cocaïne, l'une des substances taxée des plus addictives et des plus nuisibles connues? 94% des rats auxquels ont a donné le choix entre de la cocaïne et de l'eau sucrée  ont choisi le sucre. Ces rats qui étaient dépendants à la cocaïne le sont devenus au sucre.

     

    Des études ont mis en évidence le rapport qu'il y avait entre la consommation de sucre raffiné et de nombreux problèmes dont:

    • Le vieillissement prématuré
    • Des cancers : du sein, des ovaires, de la prostate, du rectum, etc.
    • Le diabète
    • Les problèmes digestifs, y compris l'indigestion chronique
    • La fatigue et le manque d'énergie
    • Les maladies cardiaques
    • L'hyperactivité et les problèmes de concentration
    • La perte de masse musculaire
    • Les carences nutritionnelles comme la baisse de la capacité à absorber le calcium et le magnésium
    • L'ostéoporose
    • les carries et les gingivites
    • Les infections à levures

    Voici quelques symptômes d'un excès de sucre dans le corps:

    • Un état psychologique brumeux
    • Fatigue ou somnolence après les repas
    • Gaz, des ballonnements arès les repas
    • Maux de tête
    • Douleurs articulaires
    • Constipation
    • Diarrhée
    • Des problèmes de peau
    • Des réactions allergiques
    • Les sautes d'humeur

    Comprendre les symptômes, et se préparer à faire face au sevrage de sucre, peut vous aider à réduire de façon permanente votre consommation de sucre. Mais il est important de prendre conscience du fait qu'une envie de sucre n'est pas de la faim. L'envie de sucre n'est pas votre corps qui demande de l'énergie mais c'est votre cerveau qui demande quelque chose qui lui permettra de libérer beaucoup de dopamine.

    Vous devez vous soumettre à beaucoup de rigueur. Voici quelques astuces pour surmonter ces envies de sucre: Mangez des aliments acides : Les aliments acides, comme le vinaigre de cidre, freineront naturellement vos envies de sucre.Mangez des aliments fermentés et des boissons probiotiques : Ils sont pleins de bactéries bénéfiques, qui freinent notre envie de sucre.


    votre commentaire
  • Les boissons énergisantes augmentent faiblement les performances sportives, selon les résultats d'une étude espagnoles publiée dans la revue médicale British Journal of Nutrition. En revanche, elles provoquent des insomnies, augmentent la nervosité et la stimulation musculaire.

    Les boissons énergisantes favorisent plus les insomnies que la performance

    Les chercheurs de la Camilo José Cela University et de la Spanish Foundation for Science and Technology (Espagne) ont réalisé une étude de grande ampleur sur 4 ans pour comparer les effets positifs sur la performance et les conséquences négatives sur la santé de la consommation de boissons énergisantes.

    Les scientifiques ont suivi des athlètes (footballeurs, alpinistes, nageurs...) pour mener leur enquête. Avant chaque compétition, ces sportifs buvaient l'équivalent de 3 canettes de boissons énergisantes ou une boisson placebo. Les chercheurs ont évalué la performance physique des sportifs et leur état de santé.

    Plus d'effets négatifs que positifs

    « Les boissons énergisantes augmentent faiblement les performances de 3 à 7%» explique Juan J. Salinero, chercheur et co-auteur de l'étude. «En revanche, tous les sportifs ont déclaré au cours de l'étude avoir des insomnies plus fréquentes, être plus nerveux et être trop longtemps stimulés musculairement après l'effort».

    Les effets sur la performance et la stimulation musculaires et le sommeil sont dus à la caféine que contiennent ces boissons. La concentration de caféine déclarée est de 32 mg pour 100 ml de produit soit, 80 mg par canette de 250 ml.

    Mais, une précédente étude a révélé que ces boissons contenaient trop de caféine. L'équivalent américain de 60 millions de Consommateurs, Consumer Reports, a testé 27 marques de boissons énergisantes, comme Red Bull, Rockstar et Starbucks Double Shot, et a constaté que les quantités de caféine allaient de 6 à 242 milligrammes par portion. Pour comparer, Consumer Reports rappelle qu'une tasse de 236 ml de café en contient environ 100 mg. Et qu'il est recommandé pour la santé de ne pas dépasser les 400 mg de caféine par jour.

    En France, la question de la sécurité des boissons dites « énergisantes » (BDE) est suivie par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) depuis plusieurs années. En 2013, elle a remis un rapport et tiré la sonnette d'alarme quant aux dangers de la consommation de ce type de boissons. « Les principaux symptômes relevés suite à la consommation de boissons dites énergisantes sont essentiellement cardio-vasculaires (95 cas), suivis par les effets psycho-comportementaux (74 cas) et neurologiques (57 cas). Des troubles digestifs, respiratoires, allergiques ou musculaires sont également rapportés mais avec une incidence plus faible » rappelle l'Agence.


    votre commentaire
  • Les boissons énergisantes augmentent faiblement les performances sportives, selon les résultats d'une étude espagnoles publiée dans la revue médicale British Journal of Nutrition. En revanche, elles provoquent des insomnies, augmentent la nervosité et la stimulation musculaire.

    Les boissons énergisantes favorisent plus les insomnies que la performance

    Les chercheurs de la Camilo José Cela University et de la Spanish Foundation for Science and Technology (Espagne) ont réalisé une étude de grande ampleur sur 4 ans pour comparer les effets positifs sur la performance et les conséquences négatives sur la santé de la consommation de boissons énergisantes.

    Les scientifiques ont suivi des athlètes (footballeurs, alpinistes, nageurs...) pour mener leur enquête. Avant chaque compétition, ces sportifs buvaient l'équivalent de 3 canettes de boissons énergisantes ou une boisson placebo. Les chercheurs ont évalué la performance physique des sportifs et leur état de santé.

    Plus d'effets négatifs que positifs

    « Les boissons énergisantes augmentent faiblement les performances de 3 à 7%» explique Juan J. Salinero, chercheur et co-auteur de l'étude. «En revanche, tous les sportifs ont déclaré au cours de l'étude avoir des insomnies plus fréquentes, être plus nerveux et être trop longtemps stimulés musculairement après l'effort».

    Les effets sur la performance et la stimulation musculaires et le sommeil sont dus à la caféine que contiennent ces boissons. La concentration de caféine déclarée est de 32 mg pour 100 ml de produit soit, 80 mg par canette de 250 ml.

    Mais, une précédente étude a révélé que ces boissons contenaient trop de caféine. L'équivalent américain de 60 millions de Consommateurs, Consumer Reports, a testé 27 marques de boissons énergisantes, comme Red Bull, Rockstar et Starbucks Double Shot, et a constaté que les quantités de caféine allaient de 6 à 242 milligrammes par portion. Pour comparer, Consumer Reports rappelle qu'une tasse de 236 ml de café en contient environ 100 mg. Et qu'il est recommandé pour la santé de ne pas dépasser les 400 mg de caféine par jour.

    En France, la question de la sécurité des boissons dites « énergisantes » (BDE) est suivie par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) depuis plusieurs années. En 2013, elle a remis un rapport et tiré la sonnette d'alarme quant aux dangers de la consommation de ce type de boissons. « Les principaux symptômes relevés suite à la consommation de boissons dites énergisantes sont essentiellement cardio-vasculaires (95 cas), suivis par les effets psycho-comportementaux (74 cas) et neurologiques (57 cas). Des troubles digestifs, respiratoires, allergiques ou musculaires sont également rapportés mais avec une incidence plus faible » rappelle l'Agence.


    votre commentaire
  • Les boissons énergisantes augmentent faiblement les performances sportives, selon les résultats d'une étude espagnoles publiée dans la revue médicale British Journal of Nutrition. En revanche, elles provoquent des insomnies, augmentent la nervosité et la stimulation musculaire.

    Les boissons énergisantes favorisent plus les insomnies que la performance

    Les chercheurs de la Camilo José Cela University et de la Spanish Foundation for Science and Technology (Espagne) ont réalisé une étude de grande ampleur sur 4 ans pour comparer les effets positifs sur la performance et les conséquences négatives sur la santé de la consommation de boissons énergisantes.

    Les scientifiques ont suivi des athlètes (footballeurs, alpinistes, nageurs...) pour mener leur enquête. Avant chaque compétition, ces sportifs buvaient l'équivalent de 3 canettes de boissons énergisantes ou une boisson placebo. Les chercheurs ont évalué la performance physique des sportifs et leur état de santé.

    Plus d'effets négatifs que positifs

    « Les boissons énergisantes augmentent faiblement les performances de 3 à 7%» explique Juan J. Salinero, chercheur et co-auteur de l'étude. «En revanche, tous les sportifs ont déclaré au cours de l'étude avoir des insomnies plus fréquentes, être plus nerveux et être trop longtemps stimulés musculairement après l'effort».

    Les effets sur la performance et la stimulation musculaires et le sommeil sont dus à la caféine que contiennent ces boissons. La concentration de caféine déclarée est de 32 mg pour 100 ml de produit soit, 80 mg par canette de 250 ml.

    Mais, une précédente étude a révélé que ces boissons contenaient trop de caféine. L'équivalent américain de 60 millions de Consommateurs, Consumer Reports, a testé 27 marques de boissons énergisantes, comme Red Bull, Rockstar et Starbucks Double Shot, et a constaté que les quantités de caféine allaient de 6 à 242 milligrammes par portion. Pour comparer, Consumer Reports rappelle qu'une tasse de 236 ml de café en contient environ 100 mg. Et qu'il est recommandé pour la santé de ne pas dépasser les 400 mg de caféine par jour.

    En France, la question de la sécurité des boissons dites « énergisantes » (BDE) est suivie par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) depuis plusieurs années. En 2013, elle a remis un rapport et tiré la sonnette d'alarme quant aux dangers de la consommation de ce type de boissons. « Les principaux symptômes relevés suite à la consommation de boissons dites énergisantes sont essentiellement cardio-vasculaires (95 cas), suivis par les effets psycho-comportementaux (74 cas) et neurologiques (57 cas). Des troubles digestifs, respiratoires, allergiques ou musculaires sont également rapportés mais avec une incidence plus faible » rappelle l'Agence.


    votre commentaire
  • Cela peut être bu en apéritif ou tout simplement sur une simple envie !

    Pour : 2 personnes.

    Temps de réalisation : 15 minutes maximum.

    Réalisation de la recette :facile.

     

    Les ingrédients :

    Pamplemousse : 30 cl de jus

    Orange : 12 cl de jus

    Citron vert : 1

    Gousse de  vanille : 1

    Eau : 10 cl

     

    La réalisation de la recette :

    1– Coupez les pamplemousses, les oranges et le citron en deux.

    2 – Pressez tous les fruits afin de récupérer le jus.

    3 – Coupez la gousse de vanille en deux et la Gratter.

    Mélangez ensuite la vanille dans 10 cl d’eau.

    4 – Pour le cocktail : dans un joli verre, versez 15 cl de jus de pamplemousse, 6 cl de jus d’orange, 5 cl d’eau vanillé et un filet de jus de citron vert.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique